Le parcours du combattant des trentenaires

Une piste de réflexion à partager avec vous : "Belles, intelligentes, épanouies, indépendantes, elles sont dans la fleur de l’âge, et rêvent de se poser. Formidables sur le papier, elles sont pourtant célibataires et peinent à trouver celui qui fera battre leur cœur".
Texte :  Estelle Dorsaz.
Cupidon"Samedi dernier, perchée sur sa chaise de bar, remuant nerveusement la paille de son Apérol Spritz, Elodie m’a raconté, dépitée, le dernier épisode de ses déboires amoureux. Elodie, a 35 ans, un diplôme d’ingénieur, un physique avantageux, une bonne situation, une vie sociable active et… perdu espoir. Depuis des mois, et même des années, elle est célibataire. Ni par obligation, ni par choix. Plutôt parce qu’elle ne trouve pas chaussure à son pied, ni même sandalette, en fait.
Des Elodies, il y en a des tonnes. Dans mon entourage, elles occupent les postes de responsable marketing, de prof d’anglais, de juriste, ou encore d’assistante de direction. Leur point commun ? Toutes ont passé le cap des trente ans et ont un CV long comme le bras mais pas de Jules à qui donner la main. Trop de concurrence, trop d’exigences, trop de pression, ou tout simplement trop tard, c’est quoi le problème ?
(pour lire la suite - cliquer sur le lien ci-dessous)

Partagez ce post

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lire la suite

Imprimer E-mail

A la découverte des vins d'Afrique du Sud

entete article

 
Parce que les routes des vins mènent aussi en Afrique du Sud...
 
C'était l'année 1659 et Jan van Riebeeck, gouverneur en chef, a écrit dans son journal :
"Aujourd'hui, le Seigneur soit loué, pour la première fois le vin des raisins du Cap a été pressé".
 
C'est ainsi que commence l'histoire de Cape Winelands, l'une des régions les plus exceptionnelles de l'Afrique du Sud. Bien avant que la Californie ou l'Australie ne pratiquent la viticulture.
Près de 400 ans plus tard, et malgré les embargos commerciaux dus à l'apartheid qui ont freiné cette découverte, l'Afrique du Sud est devenu le 7ème producteur de vin au monde. C'est également le seul pays africain à avoir une production de vins remarquables, connus pour être assez puissants et concentrés.
 
Le climat de type méditerranéen, avec des étés chauds et des hivers pluvieux, ainsi que la richesse du sol crée les conditions idéales pour des récoltes abondantes et la production de vins généreux. En outre, en raison de l'inversion des saisons, les vins sud-africains arrivent chez les cavistes 6 mois avant leurs équivalents européens de vins "nouveaux"...vin 01
 
 
La production entière de vins sud-africains tourne autour de Cape Town, où Stellenbosch est le centre de l'œnologie sud-africaine. Cette route des vins est définie par un triangle formé par les villes de Stellenbosch, Paarl et Franschhoek.
 
Les vignobles occupent plus de 100 000 hectares, et le vin est produit dans quelques 340 domaines viticoles.
L'utilisation de raisins français est presque exclusive, à l'exception du Pinotage local, un croisement entre le Cinsault et le Pinot Noir avec lequel sont élaborés des vins connus.
(lire la suite - cliquer sur le lien ci-dessous) 

Partagez ce post

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lire la suite

Imprimer E-mail

Rio - L'architecture insolite d'Oscar Niemeyer

 
Oscar Niemeyer 1968bOscar Niemeyer était l'un des architectes brésiliens les plus célèbres. Décédé en 2012 à l'âge de 104 ans, son oeuvre tient une place majeure dans l'architecture moderne.
 
En 70 ans de carrière, il a participé à la réalisation de plus de 600 bâtiments, dont une vingtaine en France où il était exilé lorsqu'il fuyait la dictature militaire au Brésil.
 
Il est également à l'origine des monuments phares dans la capitale Brasília, dont la cathédrale Notre-Dame de l'Apparition classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
 
Mais c'est à Rio, sa ville natale, qu'il puise son inspiration. C'est à Rio que nous partons...
 
Le musée d'art contemporain
Museu de arte contemporânea de Niterói
 
Happy Holidays
Cette structure futuriste de 2000 m2, 16 mètres de haut et 50 mètres d'envergure repose sur un seul support, un cylindre central de 9 mètres de diamètre ancré dans la roche. A sa base, le bassin-miroir de Boa Viagem de plus de 800 m2 reflète l'ensemble.
(lire la suite - cliquer sur le lien ci-dessous) 

Partagez ce post

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Lire la suite

Imprimer E-mail