• « De belles balades en groupe et de beaux fous rires. Merci, je repartirai avec joie »
    Mathilde D, Paris
    5etoiles

  • « Ne plus voyager seul, enfin ! Super séjour à Rio, le barbecue sur la plage reste un très beau souvenir »
    Régis B, Paris
    5etoiles

  • « New-York sous la pluie mais on a bien rit. Merci à l’accompagnatrice qui est un vrai Mac Gyver pour résoudre nos soucis »
    Olivier T, Nantes
    4etoiles

  • « Un plein d’adrénaline. Coup de cœur pour ce voyage … et pour Matilde !
    On vous invitera peut-être à notre mariage !
    Alain P, Marseille
    5etoiles

  • « La Patagonie à cheval était le rêve de ma vie. Merci pour ce beau séjour, merci, merci ! »
    Stéphanie, Bordeaux
    5etoiles

  • « Un plaisir de pouvoir partager ma passion des musées. La pagode flottante était bluffante, merci pour cette organisation 100% parfaite »
    Michelle M, Lyon
    5etoiles

  • « Un groupe très sympa ! On s’est fait de belles frayeurs en cherchant les fantômes en Ecosse ! »
    Laetitia P, Paris 15
    4etoiles

  • « La route 66 en harley, c’était mythique, quel kiffe ! Merci ! »
    Stéphane P, Lille
    4etoiles

  • « La balade à vélo m’a fait des mollets en béton ! De beaux souvenirs. Merci ! »
    Valérie G, Montpellier
    4etoiles

  • « Match de basket mémorable à Miami, j’y ai perdu ma voix mais je reviendrai pour gagner cette fois-ci mon challenger au cross-fit »
    Dominique B, Lyon
    4etoiles

Le slow dating, c'est quoi ?

Le slow dating.

Et si on prenait le temps de faire les choses bien ?

 amoureux

 

C'est quoi le slow-dating ?

Le slow-dating est un mouvement sociétal à contre-courant de la société de consommation.

Slow veut dire "doucement", dating signifie "rendez-vous".

Ce mouvement est né face à la profusion de rencontres possibles que vous avez grâce à toutes les applications existantes, où en trois minutes vous obtenez un date, et en trois minutes vous swipez tout aussi rapidement sur une autre personne.

Avec le slow dating, on appuie sur la pédale de frein, et on commence à prendre le temps de découvrir véritablement la personne que l’on a face à soi !

 

Une société de surconsommation

On ne va pas se mentir, on est dans une société de surconsommation.

Depuis les années 70, on a vu une montée en puissance et en volume de nos consommations, alimentée par le marketing et la publicité.

Les gens ont pris des automatismes de consommation et ont dupliqué ce mode de fonctionnement dans leurs habitudes de rencontre.

On en arrive à "consommer" les gens comme on consomme un produit.

Ce foisonnement de personnes à disposition sur les sites de rencontres, génère, sur la longueur, un trop plein et un besoin de retour à quelque chose de plus simple et plus authentique. On est comme noyé dans la profusion.

(pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous)

 

LE Syndrome de l'abondance

En psychologie, on appelle cela le syndrome de l’abondance ; ce syndrome s'explique par une sensation initiale de bonheur générée par cette surconsommation, qui, au final, s'avère être éphémère et décroit brutalement. On a une frénésie initiale et une insatisfaction au final car un autre produit vient continuellement supplanter le précédent, sans que l'on prenne suffisament le temps de savourer le "produit en cours", c’est-à-dire la personne face à soi.

Ce consumérisme à outrance peut engendrer une frustration, qui peut déboucher sur un mal-être, voir une dépression.

Il faut savoir dire stop.250 idées de ⭐️ Drôle de signalisation ⭐️ | drôle, panneau signalisation,  panneaux drôles

 

LE TROP PLEIN DE RENDEZ-VOUS

Si vous avez plusieurs rendez-vous dans une journée ou dans un week-end, forcément vous allez survoler chacun d’eux et vous passerez peut-être à côté d’une belle personne.

Votre esprit sera formaté pour anticiper le rendez-vous suivant, vous ne serez pas véritablement avec la personne face à vous.

Et vous allez vous lasser parce que votre discours deviendra mécanique, répétitif et très formel. Bref ennuyeux pour vous et pour la personne en face de vous. Il n'y aura plus d’authenticité.

Vous vous sentirez frustré-e et insatisfait-e.

 

Savoir dire stop

Aujourd’hui, on observe un contre-courant. Les gens se lassent de cette profusion stérile, prennent un peu de recul et apprennent à dire « stop » !

On l’observe dans différents secteurs, que ce soit dans le prêt à porter ou pour les objets du quotidien, la surconsommation n’est plus du tout au goût du jour, et c’est le cas aussi dans la rencontre.

On quitte sa panoplie de consommateur ou de consommatrice pour redevenir une femme ou un homme à part entière.

 

VIE PRO ET VIE PERSO

Il ne faut pas oublier que la vie sentimentale ne se manage pas comme la vie professionnelle.

En amour, on n’a pas besoin d’être efficace, performant-e et rentable comme nous l’impose notre vie professionnelle.

La relation amoureuse est sans doute l’un des seuls endroits où l’on accepte les défauts et les imperfections. Au-delà de ça, c’est sans doute le seul endroit où on les aime et où ils font notre charme ces petits défauts !

On apprend à accepter les imperfections des autres, car on n’est soi-même pas si parfait-e !

Croyez en vous ! Vous acceptez l’autre dans sa différence, alors accordez-vous, vous aussi, le droit à être différent-e.

Soyez vous-même et ne cherchez pas à ressembler aux diktats esthétiques ou moraux, parfois surréalistes, imposés par notre société.

 

L’Amour vrai !

Le slow-dating nous prépare à l’Amour vrai !

Si vous ne prenez pas le temps de connaitre la personne en face de vous, vous ne tomberez jamais amoureux ou amoureuse.

Il ne faut pas confondre aimer et désirer. Vous pourrez désirer, admirer, fantasmer la personne en face de vous, mais vous ne l’aimerez pas véritablement si vous ne prenez pas le temps de la connaître.

Vous ne tomberez amoureux ou amoureuse que lorsque vous prendrez le temps de vous intéresser à l’autre, et que l’autre s’intéresse à vous aussi, bien évidemment.

Sinon, vous allez survoler l’autre et rapidement vous lasser.

 

Les meilleurs moments pour du slow-dating

Bien évidemment, pour prendre son temps, il faut en avoir !

Evitez le 1er rendez-vous en 15 minutes, rapidement entre 13h et 13h15, juste avant de reprendre le travail !

Ce n’est pas le bon timing !

Programmez plutôt ce 1er rendez-vous sur un moment de votre vie où vous vous relâchez : en soirée, en week-end, en vacances.

Ils existent de nombreux sites qui proposent des week-ends ou des voyages entre célibataires, dont le nôtre, The One Travel !

Rien de tel qu’un stage de surf, un week-end de rando, une initiation au graphe, ou une escapade à Rome, à New-York ou à Amsterdam pour prendre le temps de découvrir l’autre !

Non seulement vous allez passer un bon moment de découverte d'une ville ou d'une activité, mais en plus vous serez véritablement là, disponible pour rencontrer l'Autre. Et n'oublions pas que l'on n'est jamais autant soi qu'en vacances ! Quitte à ce que quelqu'un tombe amoureux ou amoureuse de vous, autant que cela soit de votre véritable personnalité, et pas d'une image donnée en 15 minutes autour d'un café ; votre histoire aura plus de chance de durer !

Le slow-dating génère des histoires plus constructives car elles sont plus dans l'authenticité que dans le paraître.

 

Slow dating

 

En conclusion :

Prenez votre temps ! L’Amour en vaut la peine !

Slow-datez !!!

 

Lien youtube

Partagez ce post

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Imprimer E-mail

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.